Daft Punk-Edith Piaf Comparative Analysis

“Daft Punk and Edith Piaf: Similarities between Two French Artists Famous in the USA”

English Abstract: Written in 2008 while studying at Université Paris VII — Diderot, this paper posits that all musical artists who seek to garner transnational success must fulfill, or rather embody, five character traits. These traits are:

  1. Artist is influenced by contemporary artistic movements outside their primary cultural sphere (i.e. a musical composer being influenced by technology, a singer being influenced by philosophy)
  2. Artist keeps their creative rights to their productions
  3. Artist is able to overcome adversity
  4. Artist constantly reinvents themselves
  5. Artist communicates complex ideas in simple language.

These traits were extracted from analysis of Daft Punk and Edith Piaf as artists who succeeded both domestically in France and transnationally in the USA. The fact that these similarities have “stood the test of time”  adds to their credibility as vital elements of the artists’ popular success.


Extracts from the French Thesis: The full publication is available on Amazon.

Additional Note: This paper was created in the French essay style of thèse-antithèse-synthèse, and thus does not adhere to US American norms for academic writing.

Copyright 15-1-2009, Mélisse Jean aka MJ Jean

Relations Franco-Américains

Université Paris VII — Diderot (in partnership with University of Massachusetts Amherst)

Extraits de

Edith Piaf et Daft Punk—Comment ?!
Les Similarités de Deux Musiciens Françaises
qui sont devenus célèbres aux Etats-Unis


le discours complet sera disponible sur Amazon.fr prochainement

La musique américaine est aussi diverse que les ethnies qui composent cette nation. Historiquement, elle se caractérise par l’influence de trois ethniques : les Amérindiens, les coulons européens, et les esclaves africains. Pendant le XXe siècle, la musique américaine explosait, et nouveaux genres formait et devenait populaire : le jazz, le swing, le rock and roll, le blues, le gospel, le country, le folk, le rythme and blues, le hip hop, l’alternative, le grunge, et finalement le techno. Mais, si ce mélange de styles musicaux est devenu d’un mélange des ethnies dans le pays, le « melting-pot, » est-il plus facile pour les artistes étrangers d’être bien reçus aux Etats-Unis que les artistes américains à l’étrangers ?

Le question est ardu et compliqué. Au vingtième siècle il était rare (mais pas inconnu) pour une artiste étrangère d’avoir du succès aux Etats-Unis. D’un autre côté, le revenu d’industrie musicale était d’environ $40 milliard mondial, et environ $12 milliards aux Etats-Unis. Donc il gagnait a peu près quatre fois plus d’argent  à l’étrangers que sur son marché intérieur.

Il y a deux artistes qui étaient appréciés aux Etats-Unis et étaient ainsi des ambassadeurs de leur genre de musique française.  La chanson française était le style le plus populaire en France pendant les années 50, 60, et au début des années 70. Il évoluait autour des écouteurs dans cafés et les « music halls ». Les textes étaient plus importants que la musique. il y avait deux tendances générales des thèmes des chansons françaises : une était le commentaire sociale et politique, l’autre était une expression poétique, (par exemple, la chanson d’amour.) Edith Piaf, une chanteuse de ce style, l’a apporté aux Etats-Unis.

Une quarantaine des années plus tard, « Euro-disco » est un des genres le plus populaire en Europe, même en France. Mais, en France, un style de French Touch (House Française) s’est développé, et l’influence et la popularité d’une groupe qui a appelé Daft Punk l’a apporté aux Etats-Unis. Les Daft Punk et Edith Piaf, tout le deux avaient le capacité d’apporter leur style de musique française aux Etats-Unis et à la monde entier. Ont-ils, ces deux artistes, des similarités, en dépit d’être des époques disparate  et des modèles musicaux complètements différentes ? On explora ces deux phénomènes musicaux pour chercher leur similarités et un possible uniformité existant pour les artistes qui ont succès aux Etats-Unis.  Dans une première partie, on examinera Edith Piaf, sa carrière, et sa musique : on considéra en particulier qui l’influençait et son image. Dans une deuxième partie, on examinera les Daft Punk de la même manière. Dans une troisième partie, on extrapolera les similarités et verra un uniformité possible pour les artistes qui franchissent l’océan Atlantique.

Partie I : Edith Piaf

Le nom Edith Piaf évoque, dans nombreux pays, une image d’une musicienne qui s’incarne quintessenciellement la « chanson française : » on peut dire que la perception d’elle est synonyme de la grandeur de la chanson. Quelques érudites la considèrent comme la plus grande chanteuse du monde, à cette époque là.  Mais on ne devienne pas fameuse sans aide : plusieurs des gens l’aide et l’influence. Ici, on analyse l’ascension et l’entretien de sa carrière (Dicale 126)….

Partie II  Daft Punk

Comme Edith Piaf avait été influencée par des personnes dans la culture des music halls et des autres lieux, les Daft Punk ont été influencés par le nouveau phénomène de la culture de techno, dans lesquels ils ont été immergés. Dans cette section, nous explorons le nouveau phénomène du techno : nous le définissons et décrivons la nouvelle culture qui a émergé depuis les années 80. Ensuite nous analyserons les Daft Punk comme exemple du mouvement de techno, et clarifions leurs étapes vers succès à la musique internationale….

II B Daft Punk et Scène Techno

L’histoire de l’ascension des Daft Punk partage certains aspects avec celui d’Edith Piaf : tous le deux ont influencé par la culture dans laquelle ils sont immergés et ils l’utilisent pour gagner la popularité….

En conclusion, on peut voir que les Daft Punk sont un exemple véritable de la culture techno. Bien sûr leur musique sont techno, mais leur actions comme artistes exemplifient la culture aussi : ils utilisent aspects de la culture (fanzines, raves, et networking) et gardent l’esprit underground et contestaire de la culture pendant leur ascension de popularité.

Partie III: Les Cinq Similarités

Dans les deux parties mentionné ci-dessus, on a exploré comment l’époque et le culture contemporaine d’Edith Piaf et les Daft Punk les ont influencés.   L’histoire de l’ascension des Daft Punk partage certains aspects avec celui d’Edith Piaf : ils sont influencé par la culture dans laquelle ils sont immergé et ils l’a utilisé pour gagner la popularité. Dans cette partie, on verra cinq autre similarités ou tendances que les trois artistes partage. D’abord, on découvre que la musique d’Edith Piaf et les Daft Punk ont été influencés par beaucoup d’artistes qui étaient au dehors de leur sphère culturelle immédiat. Deuxièmement, ils ont gardé leur droits créatives. Troisièmement, ils ont eu la capacité de surmonter des défis, l’adversité, et des barrières qui pourraient arrêter leur progrès. Quatrièmement, ils ont la capacité de transformer leur-mêmes. Enfin, tous le deux ont été maîtres de contradiction : c’est-à-dire, ils ont réussi être simple et complexe au même temps…

Conclusion

On a trouvé six similarités entre les Daft Punk et Edith Piaf, en dépit qu’ils sont des époques et styles musicaux disparates. En résumé, ils font attention de garder leur droit à son processus créatif. Ils ont beaucoup des influences dedans et dehors de leur propre culture. Ils sont ingénieux : ils surmontent l’adversité, sinon le tourné à leur avantage, il synthétisent une variété des influences, et ils se réinventer continuellement.  Finalement, ils ont la capacité d’être, en même temps, complexe et simple. Ces artistes françaises ont changé la manière que le monde de la musique française, et ça n’est pas simple du tout.

Bibliographie